Contractant général, maître d’œuvre, tiers de confiance : qui choisir pour une rénovation ?

par | 18 novembre 2021

Contractant général, maître d’œuvre, tiers de confiance ? Ces trois titres ne sont à proprement parler pas des métiers mais des “fonctions” que vous rencontrerez lors de vos recherches pour réaliser vos travaux de rénovation. Chacune implique des niveaux de responsabilité différents de la part du partenaire que vous devrez choisir. Il est donc important de connaître les limites et les risques liés à ces dénominations. Dans cet article, découvrez ce qui différencie le tiers de confiance, le contractant général et le maître d’œuvre et faites ainsi le bon choix pour votre rénovation.

Qu’est-ce qu’un tiers de confiance ?

 

Le tiers de confiance met en relation un client et des partenaires artisans ou entreprises indépendantes. Ce sont des plateformes de mise en relation. Généralement, elles assurent la sélection de leurs partenaires mais elles ne portent pas le contrat. Pour limiter les risques liés à ce modèle, elles intègrent en général des assurances complémentaires pour apporter des garanties à leurs clients, notamment sur la bonne fin du chantier, ce qui augmente d’autant le prix global des chantiers.

Suivant son degré d’innovation, le tiers de confiance peut offrir au client l’accès à des outils pour faciliter le suivi de son chantier, mais il n’a pas de prise réelle sur la qualité ou les délais des travaux réalisés par leurs partenaires.
Ce sont des apporteurs d’affaires et sont en général payés à la commission, ce qui limite pour les particuliers les possibilités de négociation des devis. Le particulier devra signer autant de contrats qu’il y aura d’artisans ou d’entreprise sur son chantier (1 architecte, 1 décorateur, 1 plombier, …).

En cas de problème, le tiers de confiance ne porte aucune responsabilité. Parfois il peut servir d’intermédiaire en cas de litige, mais juridiquement le particulier devra se retourner vers chacune des entreprises défaillantes avec lesquelles il aura été mis en relation.

Que fait le contractant général ?

Les contractants généraux remplissent à la fois le rôle d’entreprise général et de maître d’oeuvre. Ce sont aux yeux de la loi des “constructeurs”, comme indiqué dans l’article 1792-1 du Code Civil. Mais en réalité, ils sont bien plus que cela.

Un contractant général apporte une sécurité supplémentaire à ses clients en les accompagnant de la conception, à la livraison, dans une relation bipartite. Sur un projet de rénovation, il est alors responsable de :

  •  la conception du projet (dessins, vues 3D)
  • la planification
  • la budgétisation
  • le choix des artisans
  • la contractualisation des prestations des artisans
  • la contractualisation d’assurances pour les travaux
  • le suivi des travaux
  • le contrôle à la réception
  • le “SAV”

Les particularités du contractant général

  • Ses assurances

Un contractant général, à la différence d’un maître d’œuvre, s’engage contractuellement sur le prix, la qualité et le délai des travaux. En cas de sinistre, de retard, ou de dépassement de budget, c’est donc lui qui en assume la responsabilité. Pour soutenir cet engagement, le contractant général est normalement assuré par trois types de garanties :

    • la garantie de parfait achèvement
      Assure tous les désordres constatés liés aux travaux un an après la livraison.
    • la garantie biennale
      Assure la réparation de tous les équipements qui ne fonctionneraient plus dans les deux ans après la livraison.
    • la garantie décennale
      Impose au maître d’œuvre pendant 10 ans d’intervenir pour tout dommage qui compromettrait la solidité ou la salubrité de l’habitation.

En faisant appel à un contractant général, les particuliers qui souhaitent entreprendre des travaux de rénovation bénéficient donc d’une tranquillité d’esprit maximale.

  • Son rôle contractuel avec les artisans

Le contractant général a son propre réseau d’artisans avec lesquels il travaille en direct.
Ce qui le différencie du maître d’œuvre, c’est qu’il contractualise lui-même la prestation avec les artisans. Cette prise de responsabilité permet alors au client de se reposer sur son contractant général pour s’assurer du bon déroulé des travaux. Le client a également un interlocuteur unique en cas de réclamation.

  • Ses salariés

Le contractant général dispose d’un grand nombre de salariés (conducteur de travaux, artisans, architectes, financiers, …) pour accompagner les particuliers.

Que fait un maître d’œuvre ?

Le rôle du maître d’œuvre est de transcrire vos besoins en données techniques, de choisir les artisans et de suivre le chantier. Selon l’importance des travaux à mener, cette fonction peut être endossée par un artisan, un bureau d’études ou encore un cabinet d’architecte.

Contrairement à la relation bipartite avec un contractant général, la relation client / maître d’œuvre est tripartite. En effet, si vous choisissez de travailler avec un maître d’œuvre, et non un contractant général, vous devrez signer un contrat à la fois avec le maître d’œuvre, et chacun des corps de métier intervenant sur le chantier.

La profession de maître d’œuvre n’est pas réglementée. Cependant, pour pouvoir se présenter comme tel, le professionnel doit avoir suivi des études de maîtrise d’œuvre comme un BTS bâtiment, un master maîtrise d’ouvrage ou encore un diplôme d’ingénieur.

Les particularités du maître d’oeuvre

  • Son rôle d’intermédiaire avec les artisans

À la différence du contractant général, le maître d’œuvre ne joue qu’un rôle d’intermédiaire entre le client et les artisans qui réalisent les travaux. Le contrat de prestation est alors signé entre le commanditaire (vous) et les artisans. C’est une bonne option pour tout client qui souhaite faire intervenir son propre réseau de professionnels sur le chantier.

  • Ses assurances

Le maître d’œuvre peut également être assuré pour le suivi de travaux pour les dommages éventuels qui peuvent mettre en cause sa responsabilité ou les perturbations que cela peut entraîner après la réception des travaux.

Cependant, le maître d’œuvre ne garantit ni le budget, ni le planning des rénovations. S’ils s’avéraient dépassés, ce serait de la responsabilité du “maître d’ouvrage”, soit le commanditaire des travaux (vous).

La recherche d’aides et de subventions

Une rénovation est souvent l’occasion de revoir les performances énergétiques de l’habitation. Il est par exemple possible d’améliorer l’isolation des murs, des sols et de la toiture, de poser du double vitrage, ou encore de s’équiper d’un thermostat intelligent. En France, de nombreuses aides existent pour subventionner ce type de travaux.

Si ce sujet vous intéresse, vous pouvez consulter notre article sur la rénovation d’appartement qui détaille toutes les aides auxquelles vous avez potentiellement droit.

Malheureusement, il est rapidement possible de se perdre dans cette grande liste de subventions et d’organismes. De plus, les démarches administratives sont très chronophages, sans garantie de résultat positif.

Pour vous aider dans le montage budgétaire de votre projet de rénovation, LBM™ est le seul contractant général parisien à inclure dans sa prestation une aide à la recherche de financement.

Conseil d’expert :

Un contractant général peut budgétiser pour vous des travaux d’améliorations énergétiques. LBM™ est le seul contractant général parisien qui fera aussi la recherche d’aides et de subventions.

LBM™, contractant général à Paris

Avec son statut de contractant général, LBM™ offre aux parisiens la possibilité de rénover leur appartement en toute sérénité.

Avec LBM™ l’expérience “rénovation” est la plus fluide possible. Nous nous occupons de tout, vraiment tout. Vues 3D, recherche de financement, planning, SAV… Nous garantissons à la fois le prix, le planning et le résultat. C’est l’avantage du contractant général, votre seul intermédiaire sur toute la durée des travaux.

Car rénover son appartement parisien en un véritable nid douillet ne devrait pas être une source d’inquiétudes, mais d’enthousiasme !

 

Nos derniers guides :

Assuré par SMA
L'assureur nº1 des entreprises du bâtiment

LBM™ - vcard qr code
N'hésitez pas à capturer ce QR code avec votre smartphone. Cela vous permettra de créer automatiquement une fiche contact avec toutes nos coordonnées.

© LES BATMEN™, SAS au capital de 10 000 euros - RCS de Paris n°899 170 625 - 13 RUE PAUL BERT 75011 PARIS FRANCE
Mentions légales - Réglage des cookies